Pourquoi donner des informations aux autres ?

Pourquoi donner des informations aux autres ?


Pourquoi donner des informations aux autres ? from Fondation Telecom on Vimeo.


La question d'Olivier Auber (1h 10m 19s) m'interpelle : quel bénéfice les gens ont-ils à parler à propos de communication (méta-communication) ? En écoutant JL Dessalles et en regardant les courbes présentées à la fin de la conférence, je me dis que l'avantage de ce type de démarche consiste à déplacer la courbe honnêteté/plateau uniforme ? D'une certaine manière, en adoptant une approche méta, on reste plus longtemps dans la courbe authentique puisqu'on apprend à développer son esprit critique et donc sa capacité à repérer les manipulations qui conduisent à l'uniformisation (paradoxe du banquier) ?

A noter à propos d'uniformisation :
"Our results are in line with [42] as a combination of high density, low modularity and similar sized firms leads to homogeneity in risk exposure. Connectivity and homogeneity have also been pointed out as early warning indicators of system collapse in finance and other networks [43]. Also complexity of financial derivates is now seen as" http://www.plosone.org/article/info:doi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0077526 

Un exemple de méta-communication : se faire "plutonner" par Marin Lessard http://zeroseconde.blogspot.com/2006/08/se-faire-plutonner.html
"Quand nous consultons une page d'un engin de recherche, nous ne disposons pas seulement d'une page de résultats provenant d'un savant croisement combinatoire algorithmique, mais d'une représentation du monde dont la neutralité n'est pas démontrée. Derrière la liste se cachent des principes implicites de classification du savoir et d'organisation de la connaissance. (...)
Choisir un algorithme de définition de ce qui entre dans le résultat n'est pas anodin. Il exclut ou inclut des "objets", il n'est pas neutre."

A lire en parallèle
- Parler pour exister (JL Dessalles) http://www.dessalles.fr/papers/Dessalles_11010601.pdf 

---------------------------------------------

MAJ du 5 septembre 2015


Commentaires

Olivier Nérot a dit…
Cela me rappelle la réaction d'un 'expert' lors d'une grosse réunion à la sncf, en 2002... à qui je présentais, au culot, les principes de partage d'information et d'intelligence collective :
"Mais si je partage ce que je sais... je perds la valeur de ce qui fait de moi un expert"...

Et il était sincère, et inquiet, j'en étais bouche bée !

Nulle possibilité de lui faire entendre la phrase de Paul Valéry : "l'homme de génie est celui qui m'en donne"... ;-)
florence Meichel a dit…
? Y-avait-il un lien avec cela ? http://www.atelier.net/trends/articles/reseaux-apprenants-permettent-de-combiner-leadership-influence-hierarchique_424358 - http://si-management.blogspot.co.uk/2013/10/des-reseaux-apprenants-permettent-de_6664.html