Art heuristique : La bataille de San Romano dans tous les sens !

Dailymotion - UCCELLO ! LA BATAILLE DE SAN ROMANO (I - VF subt. English) - une vidéo Arts

Hier Olivier Auber attirait mon attention sur cette vidéo dédiée a l'analyse d'un tryptique représentant la bataille de San Romano.

https://www.youtube.com/watch?v=dM0ugUY15w8

Je vous recommande de suivre ce décorticage minutieux et passionnant...

Pour ma part, je retiens tout particulièrement :

- la représentation du mouvement par la décomposition



- la représentation du passage du temps sur une trame linéaire



- La représentation de l'omnipotence du cavalier par sa centralisation (point de fuite en vision frontale)




Curieuse impression en regardant cet effet de centralisation récurrent...vraiment too much...overdose...ça ne passe plus !

Comme le souligne Olivier Auber sur twitter "les vieilles constructions ne marchent plus. Il y a eu un changement de perspective..." et les questions de légitimité ne pourront plus se traiter sur les mêmes prémisses ! à lire ici http://www.internetactu.net/2010/11/09/louverture-des-donnees-publiques-et-apres/comment-page-1/#comment-1043016

Tant mieux me direz-vous car cette perspective nous a par exemple entrainés dans des pures folies colonisatrices :"Ce déplacement du point de vue de l’observateur aura également des conséquences sur le rapport de l’Europe et des Etats européens au reste du monde, car jusqu’au milieu du XX° siècle au moins (et aujourd’hui encore dans une moindre mesure) ils ne se départiront pas de cette position eurocentriste de la représentation, de la géopolitique et des rapports entre Etats. Les thèses racistes du XIX° siècle sont également issues de travaux périphériques sur la perspective, ceux qui concernent la perfection du monde, et de l’homme, blanc et européen évidemment. Les campagnes de colonisation de la même période, outre leurs aspects économiques et démographiques, utilisent les mêmes arguments pour imposer l’action, présentée comme forcément civilisatrice et bénéfique, de l’homme européen. Le point de vue de l’homme européen se met en perspective et se place alors d’autorité au « point sublime » de l’observation et de la conduite du monde." http://vuesdelaterre.wordpress.com/p/#perspective ...
Rien ne dit qu'elle ne nous y entraine pas encore http://tywkiwdbi.blogspot.com/2010/11/each-pixel-represents-death-in-iraq.html

La nouvelle perspective (a savoir numérique) dans laquelle nous entrons porte en elle aussi des germes potentiels de totalitarisme...Les tentations de rationalisation du vivant, les accélérations liées à la singularité etc...sont autant de signaux qui appellent notre vigilance, notre sens critique et notre sens de la responsabilité : dans quel monde voulons-nous vivre ? L'homme y-a-t-il sa place ? Quelle place ? Olivier Auber nous le rappelle : "La perspective est la condition d'existence des "choses". Au delà, très au delà, il y a l'Être..."

A découvrir en parallèle : http://www.histoire-image.org/ (source : http://twitter.com/cjouneau)

Commentaires