10 mai 2010

Piaget et les réseaux apprenants

Jean Piaget [célèbre entre autre pour ses théories sur l'apprentissage et dont Francisco Varela pensait qu'elles étaient "très facilement reformulables en termes de système autonome et de plasticité structurelle” (Autonomie et connaissance - ed Seuil 1989 - p.167) ] a développé sa vision autour de trois notions essentielles que sont l'assimilation, l'accommodation et l'Équilibration :

- l'assimilation, c'est l'intégration, l'incorporation de savoirs nouveaux sans remise en question de ses modèles, repères mentaux
- l'accommodation c'est le processus adaptatif d'apprentissage qui amène à changer ses modèles et repères mentaux
- l'équilibration c'est le processus qui permet à chacun de trouver une voie moyenne entre assimilation et accommodation.


Dans cette acception, on pourrait lier les choses ainsi : assimiler c'est apprendre quelque chose, accommoder c'est apprendre à apprendre.

L'apprenance serait alors la résultante de l'équilibrage permanent et dynamique entre assimilation et accommodation, dans un contexte donné. A noter que le processus d'équilibrage s'acquiert au travers des expériences d'apprentissages tout au long de la vie et ne peut pas s'enseigner au sens strict du terme...mais on peut l'accompagner.

A la lumière de ces éléments et en relisant ce billet, je dirais que, par analogie, la dimension formelle brossée dans le cadre des réseaux apprenants renverrait, me semble-t-il à la mise en forme (gestalt théorie ) liée aux processus cognitifs d'accommodation à la fois sur le plan individuel mais aussi sur le plan collectif. Le premier niveau d'apprenance en réseau renverrait lui à un processus d'assimilation selon Piaget ! L'intelligence liée à l'apprenance sur le plan individuel ou collectif serait finalement cette forme de resultante et d'équilibration entre les deux niveaux ?

Exemple de modélisation via Poietic Generator

Tentative de représentation graphique des processus à l'oeuvre


NB Ce billet synthétise et développe les éléments de la discussion du 9 mai 2010 avec Lilian Mahoukou sur Twitter - Merci à Lilian pour cet échange très inspirant et constructif ! :-)

A lire en parallèle
- Autopoiesis with or without cognition: defining life at its edge http://rsif.royalsocietypublishing.org/content/1/1/99.full.pdf+html 
- Apprenance en réseau : Entre formel et informel http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2010/03/apprenance-en-reseau-entre-formel-et.html
- Systémique : De régulations en régularisations http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2009/01/systmique-de-rgulations-en.html
- Distinguer Savoir et Connaissance http://florencemeichel.blogspot.com/2009/11/distinguer-savoir-et-connaissance.html


MAJ du 29 janvier 2013 :  pas vraiment d'accord avec ce billet http://www.internetactu.net/2013/01/29/enfants-et-ecrans-psychologie-et-cognition/ et pour cause : Piaget a pensé l'apprentissage en terme d'assimilation, d’accommodation et d’équilibration dans la culture du livre, le numérique en est l’élargissement et l'amplification, pas l'opposition

MAJ du 14 juillet 2013 : L’équilibration bayésienne selon Stanislas Dehaene - mécanismes Bayésiens de l'induction  http://www.college-de-france.fr/documents/audio/dehaene/2011-2012/Cours/dehaene-20120117.mp3

Aucun commentaire: