01 février 2010

Gouvernance a la sauce bio-pouvoir ?

La question du bio-pouvoir chez Foucault et Agamben

Hier j’écoutais un interview de Miguel Benasayag dans lequel il évoquait "l’activité au plus haut niveau de l’état des ratés et ignares des bio-pouvoirs"...glupps...ça jette un froid ! hein ?

J'avoue : je suis du genre curieuse et persévérante...le propos appelait à aller plus loin...et j'ai découvert ce texte et puis cet autre texte : La question du bio-pouvoir chez Foucault et Agamben par Katia Genel

Quelques citations pour situer les choses :
- "le biopouvoir s'origine dans les Droits de l'Homme comme droits de la naissance, fondant la Nation"
- " La biopolitique s’adresse à l’homme vivant : non plus au corps, mais « à la multiplicité des hommes comme masse globale affectée de processus d’ensemble qui sont propres à la vie
- Il s’agit d’« installer des mécanismes de sécurité autour de cet aléatoire inhérent à une population d’êtres vivants
- nouveaux procédés de pouvoir qui fonctionnent non pas au droit mais à la technique non pas à la loi mais à la normalisation, non pas au châtiment mais au contrôle
- le racisme = « condition d’acceptabilité de la mise à mort dans une société de normalisation
- La puissance souveraine s’affirme paradoxalement dans l’état d’exception, source de l’ordre juridico-politique.
- C’est la crise en vertu de laquelle l’état d’exception devient la règle...qui permet de concevoir la spécificité de la modernité politique
- La fiction de la souveraineté est la fiction d’un lien entre naissance et nation, étymologiquement semblables.
- La crise des Etats-nations, soit la crise du lien entre naissance et nation, fait advenir une modernité paroxystiquement biopolitique
- falsification des droits de l'homme : "Lors de la crise des Etats-nations, la vie ne parvient plus à s’inscrire dans le système La vie devient enjeu et problème politique. La démocratie moderne comme le totalitarisme sont analysables comme des réponses à cette crise.
- Le pouvoir va court-circuiter ce lien, l’inscription de la vie dans la nation, et avoir affaire directement à la vie nue
- le totalitarisme : d’une part, le pouvoir devient décision immédiate sur la vie, c’est-à-dire décision sur sa valeur, ou sa non valeur.
- Résistance : " L’issue consiste en une cohésion de la vie et de sa forme, une puissance qui puisse résister aux opérations du pouvoir.
- En définitive, le problème du biopouvoir est la détermination de ce qu’on entend par vie"

C'est le moins qu'on puisse dire a la lecture de ce texte effroyable qui relie biopouvoir et transhumanisme : Objectif biopouvoir = "maîtriser le vivant, reproduire pour dominer la vie comme le territoire humain." Source : www.penser-la-france.asso.fr/biopouvoir2c_menaces_pour_l27humanite.pdf

- "On voit quelle vie est visée par les stratégies biopolitiques du pouvoir, mais on ne voit pas comment reconstruire la politique à partir de la vie, et moins encore comment la vie peut être conçue comme la vérité de la politique"

En ce qui me concerne, j'ai l'impression que le numérique justement change les conditions de ce questionnement : ce n'est plus le politique qui décide de la vie mais les vies qui décident du politique....aux politiques d'accompagner de façon pertinente...les ratés de la pandémie H1N1 me semblent illustrer à merveille le propos : les vies ont repris leurs droits sur la gestion panoptique décrétée!


MAJ du 29 aout 2011 : Lien programme neurosciences et politique ?? ( Management du risque et de l'incertitude - Neurosciences et prévention santé publique)   http://www.strategie.gouv.fr/content/programme-%C2%AB-neurosciences-et-politiques-publiques-%C2%BB-du-centre-d%E2%80%99analyse-strategique 

MAJ du 1 septembre 2011  : le DPI - un outil de contrôle social au service des bio-pouvoirs ?
http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.com/2010/08/dpi-le-petit-quizz-de-lete.html 

MAJ du 3 septembre 2011 : Quel rôle joue Google dans cet écosystème ?  http://www.presse-citron.net/ecosysteme-identitaire

MAJ du 17 septembre : en y réfléchissant bien, je me dis que la problématique est de différencier politique du care et biopouvoirs... http://www.youtube.com/view_play_list?p=5575E8B8F5155FD9 - Indéniablement, ça pose problème : Psychobusiness et silos sociaux : on nous prend pour des dupes http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2012/09/psychobusiness-et-silos-sociaux-on-nous.html

MAJ du 23 septembre : réflexion - le choc de  mise à mort de Troy Davis est-elle la forme symbolique, cynique et macabre d'une politique qui nous acculture au paradigme des biopouvoirs ?

3 commentaires:

Mutuelle a dit…

Pour la santé de vos enfants et pour préserver la planète, dites « Oui au bio dans ma cantine » !

florence Meichel a dit…

il faut lire l'article et ne pas se contenter du titre ! :-)

mutuelle a dit…

oui tu as raison florence :-)