#recotwitter ET subventions de l'état : on commence à toucher le fond

Hier j'attirais l'attention (via twitter) sur le billet "nous ne vivons pas dans la France de Vichy" de Hugues Serraf publié par slate.fr : je trouve en effet inacceptable l'idée selon laquelle parce que c'est ou c’était pire ailleurs, les dérives sont acceptables ici et maintenant...sous-entendu par l'auteur : si la France n'est ni l'URSS, ni une dérive fasciste, ni un une camps de concentration, ni une menace islamique, alors RAS circulez, tout va bien ?????????

Je me disais aussi que Mikiane et slate.fr n'avaient sans doute pas intérêt à dire le contraire pour ne pas froisser leurs subventionneurs http://fwd4.me/9wn !

Et je posais la question : ce discours est au service de qui ?

Il semblerait que nous ayons une réponse ce matin : ce billet sert les thèses de Alain Finkielkraut et son combat pour l'identité nationale http://fwd4.me/8jI...Finkielkraut répond ici à Badiou pour qui l'état Francais est pétainiste !

Extrait Badiou :
"Il n'y a de politique novatrice, apte à briser les figures inégalitaires, communautaires, qu'à échelle du monde entier. Déjà Marx pensait que le cadre national était obsolète. La réalité historique de l'apogée du nationalisme français, c'est la guerre de 14. Des millions de morts pour rien. La France n'est digne de faire présent d'elle-même aux nouveaux venus que pour autant précisément qu'elle a été la France qui a été capable de les accueillir dans la politique qui était la sienne. La France qui ne les accueille pas, qui vote loi sur loi pour les discriminer c'est tout simplement la France de la guerre de 14 ou la France de Pétain. C'est-à-dire la France qui se ferme, qui n'a pas d'autre protocole d'existence que sa clôture."

Slate.fr est donc subventionné, entre autre, pour soutenir les thèses nationalistes de Alain Finkielkraut ! :-(

Je signale par ailleurs que slate.fr fait partie de la liste #recotwitter...ce qui revient a dire qu'en cautionnant #recotwitter on cautionne la diffusion des thèses nationalistes de Finkielkraut ! :-(

On continue ???

Pour ma part, je suis contre ! Avec #recotwitter, Twitter organise une prise d'otage des "élus" de la liste et de tous les autres acteurs http://fwd4.me/9ad et participe à la diffusion des thèses politiques qui lui sont opposées en terme d'éthique !

Contre le service de recommandation Twitter http://twitition.com/nn5ho #recotwitter #Twitition

Commentaires

badak a dit…
Non je crois que vous vous trompez, le sous-entendu de l'auteur, c'est que cette culture de l'hyperbole empêche tout débat. Il a raison, cette culture politique empêche la discussion : on ne négocie pas avec un Etat fasciste, on descend dans la rue pour le renverser. Qui plus-est, cette attitude irresponsable entraine une perte du sens des mots. A force d'utiliser le mot "fascisme", on en oublie ce qu'il signifier vraiment pour les Italiens de cette sombre période.
florence Meichel a dit…
Ce que vous oubliez de dire c'est que toutes ces provocations sont savamment orchestrée...y compris par finkielkraut lui meme : http://fwd4.me/mk
Anonyme a dit…
C'est un complot, alors...
florence Meichel a dit…
:-) appelez ca comme vous le voulez...je trouve ca critiquable...et regulable...c'est ce qui motive l'écriture de ce billet ! :-)
badak a dit…
Désolé pour la méchante faute d'orthographe dans mon précédent post.

Je ne comprends pas votre réponse, même si ces provocations sont orchestrées, il n'empêche qu'elles sont condamnables.

Quant à Finkielkraut, j'ai écouté sa vidéo je ne vois pas ou se trouve le problème avec lui.
florence Meichel a dit…
@badak nous nous sommes mal compris en fait...en vous lisant j'ai eu le sentiment a un moment que vous souteniez l'idée que tout cela etait finalement acceptable...au travers de votre feedback, il est évident que je me suis trompée ! mille excuses donc !

Quant a finkielkraut, soutenir l'indefendable comme il l'a fait avec Polansky fait partie d'une stratégie de la provocation qui vise a se démarquer par l'outrance...il est coutumier du fait et il me semble qu'il recommence ici sur la question de l'identité nationale...c'est une façon pour lui d'exister coute que coute...ce que je trouve anormal c'est que Slate rentre dans ce jeux de dupes...et que tout cela fasse système autour des subventions et des recommandations twitter ! on subventionne et on recommande ceux qui cautionnent l'outrance de personnalités comme Finkielkraut !

La démocratie vaut mieux que cela ! Et en vous relisant il me semble que nous disons la même chose en évoquant l'hyperbole et l'outrance ?