15 août 2009

Apprentissage formel / Informel

Informal Learning :: marciaconner.com:

Article très intéressant sur qui distingue apprentissage formel et informel

Formal learning includes the hierarchically structured school system that runs from primary school through the university and organized school-like programs created in business for technical and professional training.

Informal learning
describes a lifelong process whereby individuals acquire attitudes, values, skills and knowledge from daily experience and the educational influences and resources in his or her environment, from family and neighbors, from work and play, from the market place, the library and the mass media.

Intentional learning
is the process whereby an individual aims to learn something and goes about achieving that objective.

Accidental learning
happens when in everyday activities an individual learns something that he or she had not intended or expected."

Personnellement, je préfère parler de formation expérientielle plutôt que de formation accidentelle...mais bon, ça se discute ! :-)

Le schéma propose résume assez bien les différents points abordés



Source : http://twitter.com/malinkaiva

2 commentaires:

groupe cepec tice a dit…

Pour compléter ce document, quelques références, plus anciennes :
- De l'usage du formel et de l'informel dans le champ de l'éducation par Gilles Brougère et Hélène Bézille, Revue française de pédagogie n°158 de Janvier 2007
- le numéro de juillet aout septembre 2007 de la même revue française de pédagogie avec 7 articles sur le thème de cette revue : "les jeux du formel et de l'informel"

Le premier document constitue une note de synthèse bien intéressante pour les scientifiques

Bruno Devauchelle

jadlat a dit…

les termes de formel et d'informel me renvoie à la notion de sources formelles et de sources informelles. Les sources formelles, c'est tout ce qui est écrits et les sources informelles eux sont les hommes qui savent et qu'il faut interroger.

Je trouve cette opposition très stimulante avec d'un côté la classe qui passe par une didactisation d'un savoir écrit et la communauté qui passe par la conversation.

Mais cette opposition renvoie aussi au dialogue de Platon contre l'écriture accusé d'être au main des sophistes (entre autre).

Ceci étant, c'est quand même l'écrit qui véhicule la culture.

Lu dernièrement également (de mémoire) : "on en sais plus qu'on en dit et on en dit plus qu'on en écrit"

Ceci étant ce commentaire est un écrit !