Cartographie émancipatrice

http://www.morguefile.com/
La cartographie du web en question | ReadWriteWeb France:

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce point de vue :

"Il n’y a pas lieu d’attaquer nos cartographes : leurs travaux permettent à des publics de plus en plus nombreux de comprendre et orienter au mieux leur pratique d’internet. Qu’importe la construction précédant l’analyse : nous sommes tous des Empereurs chinois, qui avons choisi d’avoir foi en nos cartographes-devins. Si tout le monde y croit, alors c’est déjà constituer une base commune pour discuter ensemble des phénomènes qui semblent émerger du web. Tout l’enjeu est d’être conscients des implications de cet acte de foi envers nos cartographes, de l’immense responsabilité que nous leur attribuons de nous guider.

“Les enjeux sont nombreux et de diverses natures : encyclopédiques et scientifiques, économiques, politiques et sociaux. Les cartographes du web cherchent un pouvoir, le pouvoir de dire le monde qu’ils élaborent. Ce pouvoir de signification est également un pouvoir économique. Il leur donnera prise sur leurs congénères, car au travers de la “maîtrises” technique ils sauront interpréter ce que les autres ignoreront. Les cartographes du web seront les devins de demain, ils inventent une écriture et les prérogatives qui l’accompagnent."


Je dirais qu'il y a cartographe et cartographe : ceux qui cherchent le pouvoir, ceux qui le donnent aux autres !


http://poietic-generator.net/
La cartographie critique via le générateur poïétique fait partie de ces démarches cartographiques qui visent l'individuation et l'émancipation de ses acteurs : elle permet a chacun d'en comprendre le processus, les moteurs et d'en être acteur !

Ce que met à jour l'article c'est surtout les préjugés de son auteur et sa méconnaissance du sujet...



A lire en parallèle :
- De la cartographie vers l'art de l'heuristique
http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.co.uk/2010/11/de-la-cartographie-vers-lart-de.html 
- Spatial citizenship : un grand pas vers l'émancipation! http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2010/07/spatial-citizenship-un-grand-pas-vers.html

Commentaires

David a dit…
Je déteste cette démarche qui consiste à faire "acte de foi" et se donner à un guide...

Encore une fois, c'est le modèle du berger qui mène son troupeau...

Je préfère de très loin le tuteur qui aide à l'épanouissement de la plante...