Le cerveau, objet technologique : vers une pensée2

Le cerveau, objet technologique (4/8) : De nouvelles façons de parler… et de penser | InternetActu.net

Je retiens :
"De son côté, Jean-Michel Cornu, s’inspirant en partie de l’art de la mémoire des mêmes penseurs pré-modernes promeut l’usage d’une “pensée 2″ qui permettrait de cartographier et positionner dans un espace sémantique des idées qui s’opposeraient si elles étaient exposées dans une logique linéaire propre au langage traditionnel. Il deviendrait ainsi possible d’utiliser l’espace virtuel pour obtenir une représentation “allo-centrée” de la plupart des débats en cours, et autoriserait le dépassement des rapports de force difficilement évitables dans les débats politiques ou éthiques. “Cette vision cartographique”, explique-t-il, “nous donne la possibilité, contrairement à la pensée linéaire du discours, d’appréhender pleinement la combinaison des différentes positions dans un groupe. Elle permet en cela de sortir des oppositions pour inventer de nouvelles convergences”"

Mais je nuancerais par la vision anoptique d'Olivier Auber

"l'Anoptisme fait son deuil de l'idée de "totalité" de cet espace comme de l'"objectivité" de sa représentation , et insiste au contraire sur l'arbitraire et la subjectivité des points de vue qui président aux modèles et aux règles qui les déterminent."

Commentaires