La fabrication "pédagogique" du silence...pour en sortir !

Carnets québécois de pédagogie critique: De la prétendue neutralité des enseignants et des manuels:

Je vous recommande de lire ce billet qui sans détour va droit au but : nous créons ce que nous produisons...et le citoyen "PASSIF, INDÉCIS, INCAPABLE D'AGIR ET DE PRENDRE POSITION...le citoyen silencieux qui ne réagit pas aux injustices de ce monde...n'est que le produit d'un programme méthodique ou l'enseignant joue un rôle clef !

Stéphanie nous invite à lâcher prise et à aborder l'enseignement sous un autre angle !

Je retiens en particulier cette idée forte !

"Imaginons que nous soyons assez éveillés pour comprendre à quel point l'idéologie dominante est inhérente à l'école dans sa structure, ses programmes, les relations humaines qui y évoluent, etc. Imaginons que le modèle que l'on propose à nos élèves soit celui d'un citoyen engagé, qui prend position, qui explique rationnellement ses positions, preuves à l'appui, qui crée des relations de pouvoir dans la salle de classe où la délibération démocratique est favorisée, encouragée, intuitivement induite chaque fois qu'il y a matière à engagement ou à controverse.

Que les manuels présentent des personnes engagées, qu'elles soient d'un parti politique ou qu'elles aient marqué notre société comme l'a fait Françoise David, cela ne me semble que cohérent avec la finalité de l'école : former des citoyens participatifs, critiques, engagés et orientés vers la justice sociale. Hésiterait-on à placer Michel Chartrand dans un manuel (non, nous l'avons fait dans nos manuels) ? Qu'en est-il de René Lévesque ? Sa présence est-elle une pub pour le Parti québécois ?"

Juste une remarque : les prises de position ne sont pas forcément "rationnelles"...justement bien souvent, elles doivent sortir du cadre de référence habituel...c'est aussi toute la difficulté du processus !

Source : http://twitter.com/zecool

MAJ du 3 février 2015 : En me relisant, je pense à ce billet http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2009/08/linegallite-dappprenance-comme.html

Commentaires

Anonyme a dit…
Ce n'est pas déjà ce que l'école forme à faire ?? O.o
Un citoyen actif, prenant position et défendant des valeurs ?? Je suis troublée...
florence Meichel a dit…
Si seulement !