Arbre de la connaissance twitter : imaginaire ou autre chose ?

Je réponds à l’invitation de Yann Leroux qui lançait l’idée ce matin de travailler parallèlement sur l’imaginaire associé à l’arbre des connaissances pour représenter Twitter !

Il est clair que cette vision porte un sens : celui de la linéarité et de l’ordonnancement logique et progressif…on n’imagine bien au travers de cette métaphore une construction méthodique conduisant à l’élaboration de connaissances hiérarchiques, maitrisées…sur cette route, le paradigme du contrôle est le guide !

Mais à l’évidence, ce que nous vivons sur twitter est d’un autre ordre : la linéarité des updates qui se succèdent n’est qu’apparente et liée à la structure de l’application…ce qui se joue relève d’avantage d’un foisonnement chaotique d’où parfois émerge une étincelle d’attention et une construction de sens autour d’elle…

Ces agissements s’inscrivent-ils dans le prisme de l’arbre : j’en doute !

Ils rejoindraient plus volontiers, me semble-t-il, la représentation du corail initialement et instinctivement choisie par Darwin pour « penser » l’évolution des espèces : contraint par la pression sociale et la compétition scientifique, il avait du renoncer à cette image corallienne même si ses travaux montraient déjà à l’évidence les limites et les incohérences de la forme « arbre » !

Proposer aujourd’hui la métaphore de l’arbre pour illustrer ce qui se joue dans twitter me semble relever du même processus : cela revient à essayer d’enfermer un processus complexe et imprévisible dans un cadre logique, hiérarchique et rassurant, en fermant les yeux sur ses incohérences !

Or l’image n’est pas neutre : l’homme agit…l’action est l’image…l’image est le sens…le sens influence l’action très directement…d’une certaine manière, l’acte d’image fait émerger la connaissance…en dessinant, Darwin écrit d’ailleurs : « I think »

Aurions-nous peur de celle dynamique buissonnante et aurions-nous si peu confiance en nous au point qu’il nous faille ordonner l’ensemble par l’image ?

Dans quelle mesure est-ce une pensée émergente ou un téléguidage ?

A lire en parallèle :
- Darwin et le modèle du corail  http://www.lespressesdureel.com/PDF/1121.pdf
- Distinguer Savoir et Connaissance http://florencemeichel.blogspot.com/2009/11/distinguer-savoir-et-connaissance.html

Commentaires

jadlat a dit…
Dommage que j'arrive trop tard pour cette conversation. L'image de l'arbre peut être intéressante à mon avis, mais celle d'un arbre bien particulier Yggdrasil (http://fr.wikipedia.org/wiki/Neuf_mondes), celui qui soutient le monde.
A creuser !
florence Meichel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
florence Meichel a dit…
Mais dans cette représentation, le mode se clôt sur lui-même ! :-(
florence Meichel a dit…
Donne l'impression d'une bulle/prison ? certains la voient peut-être comme une bulle sécurité ?