Systémique : De régulations en régularisations

Voilà un billet que je voulais écrire depuis longtemps ! :-)

Qu'est-ce qui différencie une régulation d'une régularisation pour un système ?


Une RÉGULARISATION correspond au maintient d'un système dans un cadre normatif : le système est encadré et il oscille dans un système de valeurs définies en se stabilisant pendant un temps!

Pour différentes raisons contextuelles, ces valeurs peuvent s'avérer non pertinentes...il devient nécessaires de changer de cadre normatif et donc de valeurs! S'opère alors une RÉGULATION qui permet de passer d'un système de valeurs à un autre!

Le nouveau système obtenu après une phase d'ajustements, s'équilibre dans un nouveau cadre normatif  vers un nouvel invariant, et ce, jusqu'à la phase de déséquilibre/régulation/régularisation suivante!

A noter, qu'un système peut se détériorer de deux façons (système non résilient) :
- Son contexte change légitimement mais il n'est pas en mesure de se réguler
- La régulation mise en œuvre n'est pas pertinente !

Pour faire court ;
- régularisation = encadrement = morale
- régulation = décadrage = morale de la morale = éthique

On peut rapprocher ce descriptif de l'approche cognitive telle que la donne à comprendre Francisco Varela dans son livre intitulé quel savoir pour l'éthique (Editions La découverte - Avril 2004) je cite : - p.28 "Il se trouve que le clé de l'autonomie réside dans le fait qu'un système vivant trouve le chemin approprié vers le moment suivant, en utilisant ses ressources pour agir comme il convient. Et ce sont les ruptures, les charnières qui articulent les micro-mondes, qui sont la source de l'autonomie et de la créativité dans la cognition vivante" ==> cf régulation
- p.84 "lors de la rupture qui précède l'émergence d'un nouveau micro-monde, des myriades de possibilités se présentent, jusqu’à ce qu'une seule soit choisie, en fonction des exigences de la situation et de la récurrence de l'histoire." ==> cf régularisation

A lire en parallèle :
- Piaget et les réseaux apprenants http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2010/05/piaget-et-les-reseaux-apprenants.html


Commentaires

Thierry a dit…
Collectivement nous ne sommes capable que de regularisation. Il est indispensable que des individus (doués de capacités pedagogique exceptionnelles) soient capables de "trancendance éthique" pour mettre en place le progres par essence regulation. 300 ans entre la "vision" de Gallilée et la réalité de la "sphericité" de la terre pour les catholiques.
florence meichel a dit…
Je nuancerais...collectivement nous n'etions capables que de regularisation...c'est a present tout l'enjeu du processus d'individuation a grande echelle qui se met en place et qu'accelere internet !
Thierry a dit…
L'art a dejà été confronté a ce probléme. Les artistes véritablement "novateurs" sont peu nombreux. les courants artistiques peuvent etre assimilé a des regulations; Picasso par la rupture introduite (le cubisme)a été "regularisateur". l'aspect novateur d'internet c'est dans sa dimension "transmission facilitée" par dans l'apparition d'idées. En ce sens il est dangereux car il "regule" a l'echelle mondiale et "interdit" quasiment l'innovation.
Dominique Rabeuf a dit…
(1) Régularisation = Régulation raisonnée
(2) Régulation = Optimisation, Équilibre
(1) Est réservé à Homo Sapiens
(2) Biotopes, Matière
Contexte, Entropie, Mutations finissent par remettre (1) et (2) en question.
L'éthique de la matière se nomme physique et cosmologie
Dominique Rabeuf a dit…
Maintenant il faut considérer cela http://video.google.com/videoplay?docid=-5631882395226827730#
Minutes 13 - 16
C'est plutôt comme cela qu'il faut voir l'apprentissage. Il est temps d'oublier Jung - Piaget et toute ces systèmes vains.
Chomsky est un contributeur majeur de la théorie linguistique et des sciences cognitives et informatiques. Les autres ne servent qu'aux nouveaux philosophes d'universirés inutiles