Rationalisation du vivant

Un système qui se met en place ?

* L'individu-document devient un objet d’étude et d’expérimentation sociale permanente

* La convergence technologique rend les données ubiquitaires,universelles,y compris avec monde virtuel

* Le web sémantique devient la pierre angulaire de l'industrialisation globale du sens



* Le lissage connaissance/savoir prépare et opérationnalise la neuroindustrialisation.

* les algorithmes visent l'industrialisation de l'humain et le renforcement de bulles cognitives :
- google search et industrialisation de l'esprit : http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.com/2011/03/apprendre20-et-google-search.html
- "Si l'on en croit Herr Doktor Schmidt, il viendra un jour où Google pensera le monde à notre place" http://monecranradar.blogspot.com/2010/10/lhomme-augmente-selon-googlevers-une.html
- Nouvelle approche marketing de la singularité  : le quantified-self, créneau sur lequel Google est fortement engagé https://imonad.wordpress.com/2010/09/28/the-emergent-singularity-and-quantifed-self-movements-are-the-perfect-fulcrums-for-ecomind-the-evolution-revolution-and-the-associated-universe-of-coming-evolutionary-technologies/
- Industrialisation de l'intentionnalité (apple) http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.com/2011/10/reconnaissance-vocale-et-vie-privee.html 
- Stratégie du "Denial of Thinking" http://cafedu.com/wiki/Guerre_normative
"la stratégie à laquelle nous sommes soumis est très simple : c'est celle du DoT (Denial of Thinking) pour que nous acceptions que les "communautés mondiales" (M$, Google, Apple, IBM, etc.) pensent pour nous et nous conduire à croire qu'il faut acheter leurs produits pour être satisfaits. Consommateurs de tous les pays, unissez-vous ... sous nos marques !
Ce DoT passe par la masse d'informations inutiles que l'on nous apporte à traiter, pour nous montrer que nous n'avons pas analysé suffisamment de données pour nous décider de manière judicieuse. Le meilleur exemple ce sont les OpenData et les big-data. Si nous ne pouvons pas les traiter elles ne nous servent à rien. Il faut donc veiller à ce que nous n'ayons pas les moyens de les traiter, et nous engager nous-mêmes dans une spirale de décadence universitaire, sauf à intégrer les rangs adverses pour bénéficier de ses moyens, de son rayonnement, de son savoir, accroissant ainsi son influence locale."

- algorithmes prédictifs : "on a affaire à un nouveau rapport au savoir. Ce qui change, c’est qu’on a l’impression d’avoir abandonné un petit peu les ambitions de la rationalité moderne, qui visait à comprendre les phénomènes en les reliant à leur cause, au profit d’une rationalité post-moderne, qui est fondée sur une logique purement statistique, donc sur la découverte de corrélations entre des données recueillies dans des contextes extrêmement divers, hétérogènes les uns aux autres, et qui sont reliés entre eux par aucun lien de causalité. 
A partir de cette masse de données sans rapport, on construit pourtant un savoir prédictif, alors qu’on pourrait dire – au risque de susciter quelques animosités – qu’il s’agit d’un savoir imbécile, dans la mesure ou c’est un savoir qui ignore les causes des phénomènes qu’il désigne. C’est un paradoxe. A la fois, c’est un système qui paraît plus objectif que la détection et l’anticipation humaine dans la mesure où on a l’impression qu’il est capable de détecter à partir du réel lui-même, sans plus aucune hypothèse politique sur le réel, mais c’est un système qui est fondé sur l’abandon de la notion même de rationalité au sens moderne du terme." http://www.internetactu.net/2010/12/16/du-role-predictif-des-donnees-a-la-gouvernementalite-algorithmique/

* L'industrialisation se déploie dans le domaine des modifications génétiques
"génétique computationnelle, George Church, de la "Harvard Medical School". Lui et son équipe ont créé un dispositif révolutionnaire "MAGE", qui permet d'obtenir des milliards de nouvelles souches OGM en seulement quelques jours. Concrètement, il s'agit d'une machine qui automatise ou industrialise la modification génétique de cellules d'origine végétale ou animale. Elle est capable de créer 50 modifications génétiques différentes en même temps..." http://aymericpontier.blogspot.com/2011/07/de-lindustrialisation-des-modifications.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+AymericPontier+%28Singularit%C3%A9+et+Infosph%C3%A8re%29

* Le brevetage du vivant devient un commerce
- OGM (via fil twitter @OlivierAuber) : http://www.lindependant.fr/2011/06/28/defendre-les-droits-des-paysans-sur-les-semences-et-la-biodiversite-cultivee,34923.php
- Jean Pierre Berlan réagit sur "les certificats d'obtention végétale"

Jean Pierre Berlan réagit sur "les certificats d'obtention végétale" from jeremie nestel on Vimeo.
-  Bientôt des "Robobees" (abeilles électroniques) ???  http://www.businessinsider.com/harvard-robobees-closer-to-pollinating-crops-2014-6
-  Eugénisme : rationaliser l'homme pour exclure la fin et le hasard et le commercialiser en tant que produit http://www.youtube.com/view_play_list?p=5575E8B8F5155FD9

* La normalisation technologique crée paradigme :

Miguel  Benasayag sur la fabrique de l'homme amélioré



Prise de notes :

Aujourd'hui la déterritorialisation est vécue comme quelque chose de très positif...certains cherchent a casser les sur-déterminations qui empêchent que nous "allions de l'avant" mais sans trop préciser la nature de cet "en avant" : c'est le point aveugle total...tout ce qui empêche d'aller vers l'avant, il faut pouvoir le balayer. Il y a une construction et une apologie de la nouveauté. Dire tout est possible relève du paradoxe destructeur, cela revient a dire rien n'est réel. La deterritorialisation est tellement totale et absolue qu'on ne sait plus quoi faire, comment faire...

L'homme sans qualité (rejoint l'éloge de la fadeur / immanence de Francois Jullien) c'est l'idée que tout a coup. on passe a un monde émancipé de tout territoire, de toutes racines, de toute déterminations, de toute longues durées et on accède au monde table rase dans lequel on peut greffer, coller des qualités (normes?) : c'est un constructivisme triomphant et normatif qui va servir de trame a l'amélioration humaine.(exp : identité numérique réduite a sa dimension connective  et calculée. )

Améliorer la condition humaine pose la question de sa nature. La condition humaine c'est une alliance, une articulation de l'espèce et de sa culture avec son environnement, les autres animaux. la condition humaine est une sorte d'accommodation, un agencement, une certaine harmonie qui puisse perdurer malgré les changements.(clôture opérationnelle - poiesis - Varela)

La science et la technique, dans leur auto-développement vont produire de la normativité. A l'intérieur de la rationalité scientifique, on doit donc se poser la question : quels sont les principes organiques qui fonctionnent comme des attracteurs étranges et qui sont entrain de produire des pertes irréparables ?

* Vers un éclairage politique :
- "Partout, la raison est assiégée par le devenir mafia d’un pouvoir qui veut maintenir des logiques dissociées parce qu’il ne croit pas à l’intelligence collective d’un peuple ou d’une nation. D’un pouvoir qui s’illusionne à croire que les choses iraient bien mieux si le peuple n’avait pas plus d’esprit critique qu’un troupeau de bovins."
- Politique de la table rase - théorie des genres http://anfe.eu/index.php/99-categories/theorie-du-gender/identite-sexuelle-identite-du-genre/74-la-theorie-du-gender-origines-et-consequences 
- Politique du dividende démographique : des banques planifient le contrôle de la fécondité des femmes http://www.afdb.org/fileadmin/uploads/afdb/Documents/Policy-Documents/10000010-FR-POLITIQUE-MATIERE-DE-POPULATION-ET-STRATEGIES-DE-MISE.PDF 
- Biopouvoir : la sante comme moyen de contrôle social ?
. http://meta-sante.blogspot.co.uk/2010/02/biopouvoir-la-sante-comme-moyen-de.html
. http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/04/23/en-hongrie-les-diabetiques-seront-punis-pour-leurs-ecarts-de-regime_1689940_3214.html
- Le web tel que nous le connaissons est menacé… Parmi ses habitants qui connaissent le plus grand succès, certains ont commencé à pervertir ses principes… Des états – totalitaires tout autant que démocratiques – contrôlent les comportements en ligne, mettant en danger les droits de l’homme.”
- lien entre super-heros, transhumanisme et scientologie ? http://immortels.typepad.fr/nous_deviendrons_immortel/superhros_scientologues_tranhumanistes_mme_combat/
"le mouvement transhumaniste est plus récent, bien réel lui-aussi, mais il est le fruit de scientifiques et intellectuels tout à fait sérieux issus des plus grandes universités qui planifient et budgètent déjà, grâce à des technologies révolutionnaires, la fabrication des moyens de l’immortalité. Et par conséquent de la surhumanité. Nous avons sous nos yeux un grand processus de planification à l’échelle d’une société qui part du papier et qui conduit à la réalité, la plus dure qui soit… Il n’y a pas de place pour le hasard"

* Quelles régulations ? Quelle éthique ? 

"le monde stupéfait a découvert il y aura bientôt cinq ans que son économie reposait sur la généralisation de l'incurie par une industrie financière pratiquant massivement la cavalerie assistée par ordinateur, organisant une véritable dilution de la responsabilité, et installant une bêtise systémique fondée sur l'exploitation des automatismes technologiques aussi bien que psychologiques.

Depuis que la financiarisation a réorganisé le capitalisme planétarisé, les automates cybernétiques mis au service du calcul spéculatif le plus toxique court-circuitent l'intelligence et la décision économiques des individus et des puissances publiques.
Seule l'éducation permet d'inverser le signe de la pulsion automatique en la canalisant et en l'investissant dans des relations sociales. Parce qu'ils sont transformables en puissance de l'esprit luttant contre l'instinct destructeur qui gouverne la lutte pour la vie entre les bêtes, c'est-à-dire dans la loi de la jungle, les automatismes lovés dans les couches "reptiliennes" de nos cerveaux peuvent toujours être "détournés de leurs buts" et ainsi inverser leur signe : ce ne sont pas de simples instincts." Bernard Stiegler  http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/03/29/ces-abominables-tueries-peuvent-s-expliquer-par-la-derive-de-nos-societes_1677650_3232.html

MAJ du 3 septembre 2011 : bonne nouvelle...la nature apprend ! :-) http://www.france24.com/fr/20090419-super-mauvaises-herbes-menacent-patrie-monsanto- - Les abeilles boudent les gazons les mieux tondus http://www.maxisciences.com/abeille/les-abeilles-boudent-les-gazons-les-mieux-tondus_art24924.html

MAJ du 6 septembre : Que la nature apprenne de ces tentatives de rationalisation ne semble pourtant pas arrêter la machine infernale...c'est maintenant l'apprentissage que certains cherchent à mettre sous contrôle http://www.internetactu.net/2011/09/06/les-donnees-peuvent-elles-ameliorer-leducation/ -  Bigdata : le Connectivisme selon S. Downes c'est 0.9% de metacognition pour 99,1% de metadata = 2/226 occurrences sur 600 pages  http://www.downes.ca/files/Connective_Knowledge-19May2012.pdf

MAJ du 17 septembre : certains philosophes se prêtent au jeu pour créer le contexte adéquat, semble-t-il :-( http://florencemeichel.blogspot.com/2011/09/philosophie-et-transhumanisme.html 

MAJ du 7 novembre 2011 : "Dans un monde où l'incertitude est érigée en algorithme, le futur n'existe plus. La disparition du futur n'est pas la fin des temps, mais une perte de conscience, et précisément, de la conscience de l'incertitude (qui n'est pas la mesure de l'information, comme pourraient le faire croire certaines théories). On peut même dire, ds le cadre la perspective numérique, que l'incertitude est neutralisée au point codal. et qu'elle se redéploie entre ces points. L'incertitude neutralisée par un point codal se redéploie dans la communication entre ces points s'ils se multiplient. Retrouver l'incertitude, et non son calcul, dans l'aplatissement du temps." Yann Le Guennec (via twitter)

MAJ du 19 novembre 2011 - Question  : Est-ce que le méta websemantique de Pierre Levy peut éviter le piège du web sémantique niveau 1 ou va-t-il le renforcer ?
. http://mastersofmedia.hum.uva.nl/2011/11/01/collective-intelligence-an-interview-with-pierre-levy/
. http://julien.lecomte.over-blog.com/article-medias-culture-et-cognition-entretien-avec-le-philosophe-pierre-levy-103876764.html

MAJ du 20 novembre 2011 : Halte aux méthodes du néomanagement ! / Miguel Benasayag
"Nos petits soldats du management se méfient, eux, du vivant, de la complexité, de l’insaisissable. Ils haïssent cela même, car ces notions les empêchent de compter en rond."

MAJ du 24 octobre 2012 : ah ouais, quand même..." Qu’en pense son collègue Alim-Louis Benabid ? « Avec les électrodes et les implants cérébraux, on peut changer la personnalité de quelqu’un qui était anormal, pour le remettre dans la normalité. On peut faire passer les gens d’un état suicidaire à un état jovial. Faut-il en conclure qu’on peut manipuler les gens et les faire marcher au pas cadencé ? Certes, mais on les fait tellement marcher au pas cadencé par d’autres moyens », aurait-il déclaré en janvier [15]. Pour l’Union syndicale de la psychiatrie, pas de doute : « La création de Clinatec constitue manifestement un pas de plus dans une fuite en avant techno-scientiste qui n’a d’autre finalité que de contrôler les populations, en réduisant l’homme à son cerveau, à son comportement, à son utilité, à sa docilité. »" http://www.bastamag.net/article2681.html

MAJ du 29 décembre 2012 : Urgent de "mettre l'Homme dans la machine" (Guattari) http://works.bepress.com/antoinette_rouvroy/43/ - "le calcul des probabilités n'est pas comme on parait le croire une science merveilleuse qui dispense la savant d'avoir du bon sens" Henri Poincare  http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2011/03/quest-ce-quun-modele-selon-henri-atlan.html 

MAJ  du 20 décembre 2013 : Alors là, à ce niveau là, moi je dis "Bravo"... :-(...manquait plus qu'une épidémie d'autisme algorithmique :( "Nous sommes dans un monde où l’on a industrialisé l’objet de la confiance : la relation. “Et nous sommes parvenus à un tel degré d’industrialisation, de personnalisation de la relation entre individus et organisation, que celle-ci n’a jamais été autant endommagée”, constate Daniel Kaplan (...) le Big Data pourrait bien amener cette catastrophique conception du commerce a son paroxysme (...) A aucun moment, elle ne sert à lui parler. “Pire, elle sert même à éviter de lui parler, à ne plus jamais lui parler”. Que nous importe de discuter avec notre client puisque nos données savent tout de lui !" http://www.internetactu.net/2013/12/18/le-big-data-fait-il-linverse-de-ce-quil-promet/ - http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.co.uk/2011/03/apprendre20-et-google-search.html

MAJ du 4 avril 2014 : Question ==> la réduction des inférences bayésiennes à des statistiques pose problème non ? http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2014/04/mathematiques-appliquees-et.html

Commentaires