31 décembre 2008

L'opti-pessimisme d'Edgar Morin pour finir 2008 ! :-)

Le Temps - temps fort

Edgar Morin : Un penseur qui m'a fait grandir ! :-)

"Il faut s'attendre à l'inattendu. Etre dans cet état de résistance qui permet de parier sur l'improbable. Par résistance, j'entends surtout celle qui est à même de lutter contre les barbaries. Celles-ci sont de trois ordres. Les anciennes barbaries, comme la guerre ou la torture. La barbarie froide d'aujourd'hui, qui affirme le primat de la technique sur nous-mêmes. Et enfin la barbarie des idées, à laquelle il ne faut en aucun cas céder. C'est celle qui rejette les arguments des autres avant de les examiner. Celle qui considère la personne qui n'est pas d'accord avec vous comme un ennemi à éliminer."

Par contre assez déçue qu'il n'aborde pas la question des réseaux : les problèmes de gouvernance qu'il évoque auront à prendre en compte cet inattendu là !

Aucun commentaire: