La fabrication du consentement. Noam Chomsky et les médias

Cybersolidaires: La fabrication du consentement. Noam Chomsky et les médias

Je viens de lire ce bouquin et pour être honnête, je suis profondément troublée et choquée par ce que j'y ai lu...parce que tout simplement les idées résonnent avec mes réflexions actuelles...je vous laisse prendre connaissance des vidéos qui m'ont été signalées par P. Gammaire !

Pour faire court, les idées principales du livre sont les suivantes :

- les approches des médias sont biaisées de différentes manières : en particulier éclairant sur leur façon de gérer l'opinion publique à coups de campagnes et de propagandes avec soutien aux intérêts particuliers qui dominent les sphères de l'état et le secteur privé
-
premier biais : orientation lucrative des médias
-
deuxième biais : régulation éditoriale par la publicité
- troisième biais : dépendance aux sources d'information gouvernementales
-
quatrième biais : pression lobby par système de contre-feux
-
cinquième biais : l'idéologie de la lutte anticommunisme comme fil rouge
-
tout ça combiné est assez explosif et bien loin de l'objectivité mise en avant par la corporation des journalistes
-
le problème majeur, c'est que tout cela est rarement abordé, donc ignoré du public...alors que les impacts sont énormes et que ça les concerne très directement
-
il ne s'agit plus d'information mais de propagande qui fonctionne sur un mode d'auto légitimation !
-
alors que les médias devraient assumer une fonction sociétale fondamentale : celle d'assurer au public la possibilité d'exercer un contrôle significatif sur les mécanismes politiques en lui offrant l'info requise pour s'acquitter au mieux de leurs responsabilités politiques individuelles et collectives. Et je crois que l'école jusqu’à présent a formaté les individus pour qu'ils adhérent à ce vaste processus !

C
onclusion : nos systèmes politiques n'ont de démocratiques que le nomet les médias ne jouent pas le rôle de contre-pouvoir comme ils le prétendent, l'école prépare les uns et les autres à croire à cette hallucination démocratique ! :-(

Pour une autre vision des choses : http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2010/05/sans-citoyens-emancipes-pas-de.html

MAJ du 10 janvier 2013 : Has the Internet Changed the Propaganda Model ? http://www.prwatch.org/node/6068

Commentaires

David a dit…
On peut consulter des entretiens très enrichissants sur le site la-bas.org qui recense les émissions de Daniel Mermet sur France-inter.

Le monde diplomatique a consacré plusieurs articles sur le même thème.
florence Meichel a dit…
Merci David pour cette information ! :-)
Je vous invite à relire la "lettre aux instituteurs" qu'a écrit en 1883 Jules Ferry à tous les instituteurs français... On y trouvera matière à comprendre la place de l'école telle qu'elle a été imaginée au XIXè sièlce. Sinon vous pourrez aussi lire l'oeuvre de Condorcet (fin du XVIIIè) qui est un bel apport à ces questionnements encore actuels
Excusez moi mais je n'ai pas signé personnellement mon précédent message

Bruno Devauchelle
florence Meichel a dit…
Merci Bruno : je m'en vais me pencher sur ce document ! :-)
Patrick Flouriot a dit…
"Chomsky montre comment les médias noient la masse électorale sous un flot d’informations beaucoup trop dense pour servir de support de réflexion et qui converge, en définitive, vers des analyses à sens unique" (Wikipedia)

On peut légitimement se demander si l'internet n'est pas le stade ultime du processus décrit par Chomsky !

Au fait, bonne année.