29 décembre 2008

Culture informationnelle : Passer de la formation à l'accompagnement

Influenceur, autorité, passeur de culture ou l'un de ces singes exubérants | Mario tout de go

A lire ce billet de Mario Asselin qui résonne avec quelques une de mes récentes discussions sur twitter et ailleurs...
Attention en effet : le Web 2.O comme bouc émissaire est un piège facile dont certains aiment se faire les influenceurs...Il faut aller plus loin et Mario l'agit de belle manière ici ! :-)

Pas d'accord par contre avec l'idée de "formation à la culture" car elle s'inscrit dans une programmation (sauf à vouloir faire toujours plus de même chose pour toujours plus des mêmes impasses) : la liste des questions qu'il met en avant le reflète assez bien :

* «Quels sont les codes de reconnaissance sur lequel un usager d’Internet se repose pour décréter une information pertinente?
* Comment la communication en réseau utilise une nouvelle forme de persuasion pour transmettre la confiance en l’absence de garde-barrière?
* À quoi ressemble le nouveau mécanisme procédural de légitimation de l’information?
* Comment se forme les nouveaux réseaux de collaboration entre pairs reposant sur la confiance?»

La formation envisagée relèverait d'une rationalité et de certitudes absolues...et nous savons bien que cette approche a atteint ses limites aujourd'hui plus que jamais !
Cela dit, je ne suis pas vraiment surprise par les propos d'Olivier le Deuff : ses propres influenceurs sont lisibles ! :-)

Ce qui est convoqué selon moi relève d'une autre posture...celle de l'accompagnement !
Et elle invite chacun à devenir artiste de sa vie !

Aucun commentaire: