Articles

Affichage des articles du décembre, 2008

L'opti-pessimisme d'Edgar Morin pour finir 2008 ! :-)

Le Temps - temps fort

Edgar Morin : Un penseur qui m'a fait grandir ! :-)

"Il faut s'attendre à l'inattendu. Etre dans cet état de résistance qui permet de parier sur l'improbable. Par résistance, j'entends surtout celle qui est à même de lutter contre les barbaries. Celles-ci sont de trois ordres. Les anciennes barbaries, comme la guerre ou la torture. La barbarie froide d'aujourd'hui, qui affirme le primat de la technique sur nous-mêmes. Et enfin la barbarie des idées, à laquelle il ne faut en aucun cas céder. C'est celle qui rejette les arguments des autres avant de les examiner. Celle qui considère la personne qui n'est pas d'accord avec vous comme un ennemi à éliminer."

Par contre assez déçue qu'il n'aborde pas la question des réseaux : les problèmes de gouvernance qu'il évoque auront à prendre en compte cet inattendu là !

Le système pédagogique finlandais en question

robertfinlande.pdf (Objet application/pdf)

Je retiens un point qui me semble fondamental ou il est question d'éthique comme point de reliance entre tous : j'aime beaucoup cette vision des choses

"Car c’est bien cela au fond que semble viser le système éducatif finlandais : aider chaque élève à accéder au statut de personne humaine pleinement responsable, et capable de prendre part en toute conscience à la société sans jamais cesser d’être soi-même.Contrairement aux idéaux républicains, qui, aussi généreux soient-ils restent largement extérieurs à la personne, les valeurs morales que les finlandais promeuvent sont tissées au plus intime de l’être : l’honnêteté, la loyauté, la confiance très souvent affirmées comme essentielles par nos interlocuteurs sont des valeurs qui fondent une éthique personnelle et permettent d’envisager une société d’individus qui peuvent être pleinement eux-mêmes en respectant profondément autrui.

Je vous conseille la lecture complète du texte car il …

De publicité subliminale...et du reste !

De Carolis et Albanel : complices pour faire de France Télévisions le temple du consumérisme | AgoraVox

Très intéressante analyse de la problématique publicitaire sur les chaines de télévision publique

Je retiens surtout ce point :

"Or le plus dangereux, ce ne sont pas les tunnels de spots publicitaires (pendant lesquels on va faire autre chose) mais cette présence quasi-subliminale de la réclame à l’antenne. Le problème, c’est la présence sur les plateaux TV d’invités qui viendront dans des émissions faussement « littéraires » pour y vendre leur business, la météo qui sera liée à la vente d’un transistor radio, le JT à la machine à laver. Bref, aujourd’hui la publicité par spots – celle que le Gouvernement envisage de supprimer – n’est pas aussi nocives que celle qui viendra prochainement. Parce que la première ne se cache pas – on sait qu’il s’agit de pub – alors que la deuxième est plus rusée, plus ambivalente, plus subliminale"

Il est vraisemblable que ce genre de publi…

Culture informationnelle : Passer de la formation à l'accompagnement

Influenceur, autorité, passeur de culture ou l'un de ces singes exubérants | Mario tout de go

A lire ce billet de Mario Asselin qui résonne avec quelques une de mes récentes discussions sur twitter et ailleurs...
Attention en effet : le Web 2.O comme bouc émissaire est un piège facile dont certains aiment se faire les influenceurs...Il faut aller plus loin et Mario l'agit de belle manière ici ! :-)

Pas d'accord par contre avec l'idée de "formation à la culture" car elle s'inscrit dans une programmation (sauf à vouloir faire toujours plus de même chose pour toujours plus des mêmes impasses) : la liste des questions qu'il met en avant le reflète assez bien :

* «Quels sont les codes de reconnaissance sur lequel un usager d’Internet se repose pour décréter une information pertinente?
* Comment la communication en réseau utilise une nouvelle forme de persuasion pour transmettre la confiance en l’absence de garde-barrière?
* À quoi ressemble le nouveau mé…

Lettre de Jules Ferry aux instituteurs : La morale comme religion et l'état comme dieu

Lettre de Jules Ferry aux instituteurs

Il me semble en lisant ce texte que sous l'impulsion de Jules Ferry, l'école a troqué la religion pour la morale et son dieu : l'état ! :-(

Ce texte éclaire en tout cas bien des malaises perçus aujourd'hui par les enseignants, les élèves et l'ensemble de la société : nous sommes aussi passés par ce moule !

Tout cela me semble décalé ...j'ai le sentiment que nous avons à apprendre à construire des processus éthiques ! La morale ne suffit plus...et il faut savoir la questionner quand on se rend compte que certains l'instrumentalise pour d'autres fins que le bien commun !

Et c'est possible : Varela a abordé cette question ici : http://florencemeichel.blogspot.com/2008/12/ethiques-et-collectif.html

La valeur des expertises en question

Je retiens en particulier cet extrait du livre "la fabrication du consentement" de Noam Chomsky et de Edward Harman :

"La relation entre pouvoir et sources d'information dépasse le simple approvisionnement en nouvelles quotidiennes par les autorités et les entreprises incluant la "livraison d'experts". La prédominance des sources officielles demeure vulnérable face à l'existence de sources non officielles extrêmement respectables qui délivrent les points de vue dissidents avec une grande autorité. Le problème est contrôlé grâce à la "cooptation des experts" c'est à dire en les rémunérant comme consultants, en finançant leurs recherches, en organisant des think tanks qui les emploieront directement et aideront à diffuser leurs messages. De la sorte, on peut créer des biais structurels en orientant la mise à disposition d'experts dans la direction souhaitée par les autorités et le "marché".

A réfléchir !

En particulier quand…

La fabrication du consentement. Noam Chomsky et les médias

Cybersolidaires: La fabrication du consentement. Noam Chomsky et les médias

Je viens de lire ce bouquin et pour être honnête, je suis profondément troublée et choquée par ce que j'y ai lu...parce que tout simplement les idées résonnent avec mes réflexions actuelles...je vous laisse prendre connaissance des vidéos qui m'ont été signalées par P. Gammaire !

Pour faire court, les idées principales du livre sont les suivantes :

- les approches des médias sont biaisées de différentes manières : en particulier éclairant sur leur façon de gérer l'opinion publique à coups de campagnes et de propagandes avec soutien aux intérêts particuliers qui dominent les sphères de l'état et le secteur privé
- premier biais : orientation lucrative des médias
- deuxième biais : régulation éditoriale par la publicité
- troisième biais : dépendance aux sources d'information gouvernementales
- quatrième biais : pression lobby par système de contre-feux
- cinquième biais : l'idéologie de la…

Declaration FOR Independance

It's about trust, and untrust and democracy...and it's important !

Compromis / Consensus

A retenir

Dans leur ouvrage Moscovici et Doise ( Dissensions consensus) opposent les notions de compromis et de consensus :

"le compromis est (...)la solution par laquelle chaque acteur d'un éventuel conflit renonce à ce qui lui est cher, mais non vital, afin d'obtenir l'appui des autres qui lui est vraiment indispensable »

Au contraire, « le résultat du consensus ne sera pas la moyenne des positions mais une réponse spécifique, produite en collaboration au cours des débats entre les membres du groupe et proche des valeurs qu’ils partagent !

L'aléa environnemental en génétique

Image
Le chercheur Jean-Jacques Kupiec tire un trait sur le déterminisme génétique et les théories de l’auto-organisation | AgoraVox

Intéressant article qui met en lumière le fait que l’expression des gènes puisse être un phénomène aléatoire : Cela s’oppose à la théorie du programme génétique qui est déterministe par définition.

Un autre point important : L’idée d’auto-organisation et l’idée d’émergence, qui est sa cousine germaine, suggèrent que les éléments d’un système s’organisent spontanément. Or, lorsquon analyse les exemples donnés par des auteurs comme Prigogine ou Kaufmann, on s’aperçoit qu’il y a toujours une contrainte externe globale qui s’applique sur ces systèmes et assure leur organisation. En d’autres termes, leur organisation n’est pas un processus spontané interne, il est causé par l’environnement.

La non spécificité des protéines semble être la pierre angulaire de cette approche.
"le déterminisme génétique est infirmé par les données expérimentales de la biologie mol…

Lâcher prise et pédagogie

Je vous laisse découvrir l'extrait d'un film qui m'a profondément marquée !
Ils mettent en scène la démarche bien mieux que je ne saurais l'écrire ! :-)
Le rôle de l'accompagnant me semble fondamental...je n'ose pas dire professeur, tant les rôles me paraissent relever d'une autre nature ????

le jeu du lâcher-prise

De maladies imaginaires

Le milieu de la santé est un milieu que je connais bien, tant le secteur médical que le secteur pharmaceutique ou même vétérinaire ! je peux me permettre d'en parler !

Savez-vous comment on rend une population entière malade ?

Rien de plus simple : il suffit de décréter un niveau de constante biologique un peu en dessous ou un peu au dessus des taux statistiquement ordinaires, de mettre sur le marché un médicament miracle et de rendre les médecins responsables de sa délivrance : la santé est un vrai business ! (diabète des personnes âgées, hypercholestérolémie...etc...)

Autrement dit, tout est une question de normes...et tout repose sur celui qui les décrète...et les gère ! :-(

je vous laisse y réfléchir...au cas où ça résonnerait avec d'autres choses ! :-(

MAJ du 21 janvier 2013 :

L'expertise des Uns Et des Autres !

Michel Serres est un personnage que j'apprécie beaucoup...il sait dire des choses très complexes de façon pertinente, accessible avec cette pointe d'espièglerie pleine de charme et ce léger accent du sud ! :-)

Je retrouve tout cela (sauf l'accent) :-) ) dans ce propos relevé par Jean-Michel Cornu dans son article à propos de cartographie

« Voilà, je suis montagnard, ça a été une des grandes passions de ma vie. J’ai donc fait mille et une courses avec toujours le même guide, ou à peu près, et je connais assez bien le métier de guide de haute montagne. Ces guides, je les admire beaucoup. Ce sont des gens qui connaissent vraiment la montagne. […] Alors vous montez en montagne, vous faites une course de dix-neuf heures – ça peut arriver – avec bivouac, et, stupéfait, vous trouvez au sommet une équipe de cinéastes en train de tourner des images sur la chaîne des sommets, la vallée, et qui sont déposés là par hélicoptère. Bon alors vous dites : c’est des jean-foutre ! Mais on …

Le 21ième siècle sera le siècle des Lucides !

En son temps, il y eut le siècle des lumières qui apporta les éclairages de son époque et offrit une voie pour dépasser l'obscurantisme...mais il faut bien admettre que ce paradigme a surtout créé des élites de pensée...le commun des mortels n'était pas vraiment concerné par la grâce de la connaissance ! :-(

Et si aujourd'hui, nous décidions d'inventer le siècle des lucides ! .........:-)

Pour tout dire, il est déjà en marche ! :-)

Il nous reste à le nommer et à le définir pour en faire un paradigme de sens partagé!

Ce que je mets derrière "les lucides" c'est avant toute chose la possibilité pour chacun de développer des repérages pertinents de connaissance et donc de sens et , a la fois sur le plan individuel et collectif...Internet et les réseaux nous offrent aujourd'hui de multiples briques et outils , reste à développer les compétences pour dépasser le bruit et construire des invariants qui fassent sens avec nos expériences ! J'ai dans l'i…

Effet top

Les cercles de renforcement par effet de halo : vous connaissez ?

Oui bien sur vous connaissez : top ten de ceci, classement de cela, liste de cela...etc...

Watzlawick a fait une très bonne analyse de ces cercles de renforcement systémique qui concourent à la pensée unique !

Métaphore du lampadaire selon Watlawick

"c’est l’histoire d’un ivrogne qui cherche ses clés sous un lampadaire : « Un policier passe devant lui et décide de donner un coup de main. Au bout d’un moment l’agent s’impatiente : « Vous vous moquez de moi ? On fouille depuis quinze minutes, il n’y a rien ici ». Et l’ivrogne confirme : « Je sais, mes clés sont tombées à l’autre bout de la rue, mais ici c’est mieux éclairé »!

A méditer concernant notre avenir et ses clefs

Connaître selon Francisco Varela

Une vision qui me passionne toujours autant : je la partage avec vous ! :-)

Ethique et collectif

Je vous fais partager un texte qui me semble d'une importance fondamentale et qui permet d'appréhender l'éthique à l'échelle d'un collectif...

A l'origine ce texte essentiel était accessible à cette adresse : Intentionnalité et groupe  http://lambesc.educaix.com/cvmallet/dossier_texte/textesmallet/ouvrages/developpementpersonneetorg/txt_dpdo/dpdo06.htm . Malheureusement, je ne le trouve plus maintenant qu'ici http://peyronbonjan.free.fr/documents/Varela.pdf  ou là http://www.rhuthmos.eu/spip.php?article319

(encapsulage ci dessous à partir de l'url  via Mme Peyron-Bonjan et de googledoc http://googlesystem.blogspot.co.uk/2009/09/embeddable-google-document-viewer.html)


Ce texte a largement inspiré la modélisation des réseaux apprenants que vous retrouvez ici : le fonctionnement des réseaux apprenants repose en effet sur des processus permanents de couplage et de résonance conversationnelle à l'échelle des collectifs auxquels sont associés des flux d…

Perspective numèrique, réseaux/sites sociaux et IPV6 par Olivier Auber

Conférence D'olivier Auber pour l'IRI

A écouter et à mettre en lien avec cet article

Perspective numèrique et code de fuite

Pour mémoire et pour pouvoir retrouver ces références facilement! :-)

- esthétique de la perspective numérique

- représentations de l'espace

PS je me fais la réflexion que c'est vraiment sur mon blog, que j'aime stocker les choses importantes...c'est un peu "mon" chez moi...je m'y sens bien pour faire mes alchimies combinatoires! :-)

Leadership à l'ère du numèrique

Je vous fait partager cette vidéo (David Weinberger) qui pointe des aspects importants sur cette question : on est pour l'instant incapables d'en définir les fondements à ceci près que le leadership est et sera dans le réseau et que chacun en est acteur à sa manière...à mettre en lien avec ce que j'ai récemment écrit sur la coopération (à distinguer de la collaboration)!

Broadcasting Live with Ustream.TV

Quels impacts ont Internet et Google sur nos processus cognitifs ?

Internet et Google vont-ils finir par nous abrutir ? - Framablog

Un LONGGGGGGGGGGG et intéressant texte à propos des incidences de nos webpratiques sur nos processus cognitifs !

Et une discussion intéressante via twitter avec Sylvae qui mentionne nos "difficultés" croissantes pour nous concentrer sur un long texte !

Ce à quoi je réponds en m'appuyant sur ma propre expérience :

S'agit-il d'érosion ou d'amélioration ?

Pour ma part, j'ai l'impression de fonctionner en mode combinaison/recombinaison permanent ! Une pensée construite de A à Z et faisant l'objet d'un ouvrage complet m'ennuie assez vite parce que j'en saisi la pattern et que j'ai envie d'y mettre ma touche !

Sylvae se demande alors quelles sont les conditions qui favorisent notre capacité à passer d'un mode à l'autre ?

J'ai le sentiment qu'une réponse possible s'appuie sur la pertinence des mises en résonance...du moins c'est comme cela que je …

L'animation d'un réseau social n'est pas de la modération

Sur l’internet, les enfants ne s’éduquent pas seuls | InternetActu.net

Pas d’accord le point de vue énoncé…mais pas d’accord du tout:
“C’est un travail qui est à distinguer du travail de modérateur qui existe sur les forums et les réseaux sociaux. L’éducateur n’a pas ici techniquement de pouvoirs de modération. Il peut être un tiers dans une dispute enflammée, mais aussi un autre a qui parler.”

C’est faire un raccourci non pertinent et mal connaitre le rôle de l’animation des communautés en ligne : tout n’est pas visible loin s’en faut…l’accompagnement est une dimension forte de la mission…mais ça il faut le vivre pour en parler! C'est en tout cas ma conviction depuis fort longtemps et celle qui m'a permis de développer des compétences dans ce domaine ! :-)

Web sémantique et éducation

The Semantic Web in Education (EDUCAUSE Quarterly) | EDUCAUSE CONNECT

A lire ce texte qui éclaire ma vision de l'apprenance ambiante

Comme quoi, ma projection était plutôt avant-gardiste ! :-)

Morale close, morale ouverte. Bergson. - PhiloLog - Cours de philosophie

Morale close, morale ouverte

Un superbe texte !

Je retiens

La construction d'institutions internationales est en marche...Or contrairement a ce que dit Bergson, elle s'institue (Europe, ONU..etc...)selon la même logique que celle qui constitue la société close...elle ne met pas en jeu, sauf chez certaines personnalités d'exception les élans sublimes de la nature humaine...Elle ne passe que par la contagion de ceux que Bergson appelle "les héros de la moralité" du type de Socrate ou de Jésus...Elle obéit plus prosaïquement à la logique horizontale des intérêts.

la nature des ressorts de la construction supra-nationale reposent sur certains ressorts :
- la planétarisation des échanges où le sentiment d'être liés dans de larges solidarités exigent des régulations à l'échelle du monde
- Le développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication
- L'urgence des problèmes écologiques
- L'apprentissage des langues et la déco…

La "prendresoinmania" me hérisse le poil

Je suis en train de développer une puissante résistance à la méthode de conditionnement social et behaviouriste par la formule magique : le prendre soin à toutes les sauces me hérisse le poil...et je vois de plus en plus de gens contaminés autour de moi...j'ai l'impression d'être dans un thriller de sciences fiction : vous vous réveillez et d'un seul coup vous vous rendez compte que tout autour de vous on a implanté une puce dans le cerveau des gens et ils réagissent comme des automates quand on prononce "la petite phrase magique"...mais c'est un mauvais film....hein ???...quoique ! :-(

Au fait, nous ne sommes pas malades et nous n'avons pas besoin de médicament social avec tous ses effets secondaires !