Repenser le livre

apsed | Le codex virtuel, de l’espace de page à l’espace électronique

Intéressant point de vue que je découvre ce matin chez Alain Pierrot

" un livre n’existe pas “avant interaction, en fait il est rénové par l’activité de lecture."

Rénové n'est peut-être même pas le terme adéquat car a chaque fois, le résultat est une œuvre originale et singulière pour le lecteur-créateur ! je parlerais plutôt d'appropriation...quoique...la rénovation vaut pour l'auteur...

Commentaires

eric a dit…
a lire derrida