16 septembre 2008

NOUS NE POUVONS PAS TOUT SAVOIR MAIS NOUS POUVONS TOUT APPRENDRE, ENCORE FAUT-IL QUE NOUS SACHIONS APPRENDRE !

La brèche innovation-éducation - Transnets - Blog LeMonde.fr
Pour moi, une des dimensions les plus importantes en terme d’apprentissage aujourd’hui c’est l’apprendre à apprendre…
NOUS NE POUVONS PAS TOUT SAVOIR MAIS NOUS POUVONS TOUT APPRENDRE, ENCORE FAUT-IL QUE NOUS SACHIONS APPRENDRE !
Voilà l’enjeu et la mission majeure pour l’éducation et la formation tout au long de la vie…pour bien vivre, il nous faut apprendre de ce que nous faisons et de ce que nous sommes et développer notre sens critique, notre autonomie de façon pertinente ! Ce qui nous amènera vraisemblablement à prendre du recul sur des mécanismes d’emballement marketing qui nous pourrissent la vie parce que nous nous serons amenés à nous recentrer sur nos besoins propres…pas les figures, les rythmes et les idéologies imposés !
Dans ce cadre d’action, les technologies et internet peuvent être des facilitateurs de grande qualité…mais elles ne sont pas un but en soi (et il y a aussi d’autres outils comme le souligne Alain Pierrot)…plus que des facilitateurs, je dirais qu’ils devraient être des révélateurs de processus d’apprentissage…a découvrir dans cette veine le générateur poïétique…le choix des outils n’est pas anodin !
Mais à partir du moment on l’on rentre dans ce type de processus, on doit en accepter le corollaire : nous n’apprenons pas tous de la même façon et à la même vitesse…le gap n’est pas un problème mais un espace de liberté ou chacun va pouvoir construire ses propres cheminements ! (A condition qu'il soit choisi c'est évident !)
La reconfiguration des systèmes éducatifs impliquent donc non seulement que l’on repense les processus dans le sens de l’apprendre à apprendre mais aussi que l’on prenne en compte la variabilité des contextes et l’inscription dans le temps des différents cheminements ! Nous rentrons véritablement dans l’éducation durable !
Et cette réflexion doit déborder sur des questions plus larges de neutralité du net et de droits pour les internautes car aujourd’hui la structuration centralisée du net entre en paradoxe avec nos aspirations et nos besoins !

4 commentaires:

LazyLearner a dit…

Tout a fait d'accord avec le concept de chemins et de conscience de chemins dans l'apprentissage.
Cependant, dans nos apprentissages de tous les jours,inconsciement, nous ne donnons pas la meme importance et restons concentres sur le sujet qui nous fait arpenter le chemin.
Internet a legermenent change la donne dans le sens ou il nous donne des points de repere, des balises autour desquelles se dessinent notre cheminement de pensee (Bookmarks, Des articles particuliers sur des flus RSS particuliers, etc)

Je prends un exemple:
On s'interesse a un sujet
On rentre un mot ou une expression dans un moteur de recherche
On parcourt les definitions de Wikipedia sur des synonymes, voisins et contraires.
On decouvre enduite des blogs et forums sur le sujet
On interagit sur ce que l'on a appris (blog/twitter etc...)

Il arrive souvent que l'on veuille revenir sur un sujet et on est souvent frustre de ne pas pouvoir revoir et ressentir son cheminement originel.

L'ideal serait un outil pouvant enregistrer le voyage dans le theme.
Ensuite pourquoi pas comparer notre route a celle de tous ceux qui seraient passes par la? Trouver des tendance, definir (ou symboliser) des bouts de chemins, Comparer les efficacites? Rationnaliser ces dimensions dans un espace multi-dimentionnel? :)

Si quelqu'un connait ce genre d'outil qu'il me fasse signe.

florence Meichel a dit…

En vous lisant j'ai un affreux doute...outil idéal pour qui et pour quoi faire !

Il y a plein d'outils qui permettent de mettent en perspective le cheminement de chacun...le blog en est un...chacun peut choisir celui qui lui convient le mieux...et tant mieux si les convergences et comparaisons que vous évoquez restent difficiles (je souhaite qu'elles le restent)...c'est ce qui fait de nous des humains !

LazyLearner a dit…

Je precise un peu ma pensee:
L'outil devrait permettre de pister notre navigation sur le web et nous permettre de surligner des termes et d'annoter notre cheminement.

Ensuite nous pourrions l'utiliser pour se rememorer le cheminement d'une recherche, pour illustrer notre conclusion dans nos blogs, etc...

L'avantage serait aussi que les autres soient capables de refaire ce cheminement, en ayant a la fois la synthese (un post de blog) et le cheminement.

florence Meichel a dit…

J'ai vu récemment qq chose qui s'en rapproche

http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.com/2008/03/webslides-transformer-vos-favoris-et.html