De crise financière et d'éducation

Le binz de la crise financière est un vrai système dont certains nous disent qu'il faut chercher les solutions plutôt que les coupables !

Et ce soir de me replonger chez Illich ( Une société sans école ) et de lire :
"l'idée de scolarité dissimule un programme par lequel il s'agit d'initier le citoyen au mythe de l'efficacité bienveillante des bureaucraties éclairées par le savoir scientifique. et partout, l'élève en vient à croire qu'une production accrue est seule capable de conduire à une vie meilleure. Ainsi s'installe l'habitude de la consommation des biens et des services qui va à l'encontre de l'expression individuelle, qui aliène , qui conduit à reconnaitre les classements et les hiérarchies imposées par les institutions. "

L'éducation a sa part de responsabilité dans ces emballements consuméristes !

Et celle qui est la sienne aujourd'hui c'est de poursuivre le changement engagé autour de l'apprendre à apprendre pour un avenir durable...en souhaitant qu'il ne soit pas déjà trop tard !

Commentaires

nicolasreye a dit…
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Pour moi la seule économie n'est pas consumériste mais constructive et sur le long terme. Je développe la mâme théorie sur mon blog http://crisefinanciere.blogspot.com