Articles

Affichage des articles du septembre, 2008

A propos de lecture : de formats et de sens

apsed | Roger Chartier à propos de livre et de lecture

A lire ce billet d'Alain Pierrot

Il met en lumière le déterminisme du format sur le sens des mots et la nécessité de garder trace du format original : une question de patrimoine ! :-)

Politiques : les gros mensonges

Gouverner, c'est prévoir - Recherche en histoire visuelle

Le gros risque systémique est derrière nous ! oh le gros beau mensonge ! :(

ça me rappelle le nuage radioactif de Tchernobyl qui avait soit disant soigneusement évité nos contrées ????

Il va falloir assumer : on est en plein dedans et c'est que le début...mais cette fois-ci, la plupart des gens le savent...

Et d'une certaine manière le vote négatif du congrès au plan de sauvetage de l'économie américaine est peut-être un message clair que ce modèle économique ne vaut pas la peine d'être sauvé et qu'il faut inventer quelque chose qui nous ressemble !

Et L'éducation tout au long de la vie est amenée à jouer un rôle fondamental dans cette construction !

Qu'en pensez-vous ?

De crise financière et d'éducation

Le binz de la crise financière est un vrai système dont certains nous disent qu'il faut chercher les solutions plutôt que les coupables !

Et ce soir de me replonger chez Illich ( Une société sans école ) et de lire :
"l'idée de scolarité dissimule un programme par lequel il s'agit d'initier le citoyen au mythe de l'efficacité bienveillante des bureaucraties éclairées par le savoir scientifique. et partout, l'élève en vient à croire qu'une production accrue est seule capable de conduire à une vie meilleure. Ainsi s'installe l'habitude de la consommation des biens et des services qui va à l'encontre de l'expression individuelle, qui aliène , qui conduit à reconnaitre les classements et les hiérarchies imposées par les institutions. "

L'éducation a sa part de responsabilité dans ces emballements consuméristes !

Et celle qui est la sienne aujourd'hui c'est de poursuivre le changement engagé autour de l'apprendre à apprendre…

les petite phrases assassines

Le Figaro - Indices : Seillière plaide pour réglementer les marchés

En son temps nous avions eu droit au "Responsable mais pas coupable" de Georgina Dufoix

Aujourd'hui Seillière nous propose "
«Chercher des solutions, pas des responsables»"

C'est incroyable ce qu'en temps de crise les hommes et femmes politiques peuvent prendre comme liberté avec la notion de responsabilité, vous ne trouvez pas ?

Si au moins c'était drôle !

Pensée et loci

Jean-Michel Cornu - Des cartes pour décrire des contes:

Je retiens :

"Les sciences cognitives montrent que nous disposons de deux modes de pensée :

* Le premier est basé sur la parole et est linéaire. Il est utile pour construire un discours rationnel partant d'une cause pour aboutir à UNE conclusion. Mais il ne permet pas d'envisager deux cheminements de pensée en même temps (un peu comme lorsqu'on se déplace dans un labyrinthe et que l'on doit choisir une seule voie à chaque embranchement)

* Le deuxième (appelé pensée-2 par certains auteurs) donne une vision cartographiée des choses et est très utile pour créer de la pensée (c'est à dire relier des idées entre elles). L'image que l'on pourrait donner est alors la carte du labyrinthe (que l'on dessine sur un papier ou bien mentalement) qui nous permet de tester de nouveaux cheminements."

En ce qui me concerne, je mets très souvent cette forme de pensée en action : je ne sais plus très bien quoi …

L'orthographe, ça sert à quoi ?

En lisant les commentaires liés à ce billet ce matin, je ne peux m'empêcher de réagir car, très honnêtement, quand on arrive à des situations comme celle-là http://www.lagazette-sante-social.com//actualites/nl_actualites.asp?supportId=128&artId=30431 , il faut pouvoir remettre en question un système qui crée autant d'incompréhensions et de mal-être ...

Le monde change et nous avons besoin de trouver de nouveaux repères et de nouvelles façons de nous mouvoir dans notre environnement de façon fluide et pertinente...

Quand je lis : "D'un point de vue pédagogique, ça me gêne, parce que c'est au fur et à mesure des jugements des enseignants que les élèves appréhendent la langue comme un objet qui leur résiste, et que, formant leurs pensées contre cet objet, ils apprennent aussi à prendre leurs distance avec leurs idées immédiates (les idées-réflexes)."

Je me dis que ce qui est décrit confirme mon intuition : l'orthographe est une question de principe...une…

IPV4 vs IPV6 : attention l'impact

Blog Stéphane Bortzmeyer: Geoff Huston et le futur marché des adresses IPv4:

"Huston commence par revenir sur l'état actuel de la transition vers IPv6 : elle est à peine commencée. L'épuisement des adresses IPv4 ne peut donc plus désormais être évitée. Même si tout le monde s'affolait enfin et déployait IPv6 en urgence, il serait trop tard.

Bref, nous sommes maintenant proches du mur et n'avons plus le temps de freiner. Que se passera t-il ensuite ? Huston considère qu'il y aura forcément un marché des adresses IP."

On a pas fini d'être dans la m.....

A propos d'orthographe et de langue française

Blogue du RAEQ - Les "règles" de grammaire ?!?:

"La langue française est une vieille pute qui a couché avec tout le monde, particulièrement avec les snobs depuis qu'elle s'écrit et elle a gardé des traces de tout le monde dans son orthographe et sa grammaire." Hervé Bergeron

C'est pas moi qui l'ai dit...

Ce petit extrait du film "entre les murs" me fait sourire à chaque fois :)




A lire en complément :
- L'orthographe, ça sert à quoi ? http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2008/09/lorthographe-sert-quoi.html
- Institution contre Violence - Violence de l'Institution http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2011/03/institution-contre-violence-violence-de.html

Symboliser avec des images numériques

Symboliser avec des images numeriques | Psy et Geek ;-)

Je retiens :

"la dynamique psychique reste la même qu’il s’agisse de photographie numérique argentique. Dans les deux cas, nous sommes confrontés aux trois temps : faire; développer/conserver/détruire; montrer à soi même/aux autres avec leurs correspondances psychiques. Nous avons là les trois modes de symbolisation : sensori-affectivo-motrice, imagée et verbale. La façon de tenir l’appareil, le choix du cadrage qui découpe un morceau de la réalité, les mouvements d’approche et d’éloignement de l’objet à photographie sont une symbolisation sensori-motrice. L’image photographique est une symbolisation imagée, parce qu’elle nous permet de nous re-présenter un événement ou un objet. Cela permet de “voir” ce que nous n’avions pas vu parce que nous n’étions pas suffisamment disponibles au moment de la prise de vue ou tout simplement parce que nous n’étions pas là. Enfin, la photographie permet de parler avec d’autres de ce qui a…

Laissez leur le temps de rêver !

Parents, laissez vos enfants s'ennuyer !

A lire !

Source : fil twitter de Pator 29

Bulles surréalistes et singularité

Image
En lisant l'article de wikipedia sur la crise des subprimes, je ne peux m'empêcher de penser aux bulles internet et à leurs petites mécaniques !

Ces emballements systémiques reposent à mon sens sur une perte de valeurs : plus rien ne repose plus sur rien de concret, tangible...et à partir de là la machine s'affole et s'emballe...la question que je me pose c'est pourquoi, à aucun moment avant, rien ne vient réguler le système...qu'est-ce qui fait fait défaillance à ce niveau là...un peu comme ce que je décrivais à propos du web des objets et de la vie privée sur internetactu l'autre jour :

"Ce n’est pas la première fois que je lis ce genre de choses :
““Plutôt que d’essayer de définir la vie privée pour tous, la société devrait donner aux individus les outils pour contrôler l’utilisation et la propagation de leurs données. L’équilibre entre le secret et la divulgation dépend des préférences de chacun, mais la nécessité pour les outils et les lois d’ap…

Stratégie du gazon sociale ! :-)

Circa CFD » Archive du blog » Des trottoirs de campus universitaire et du gazon social.

Analogie intéressante pour décrire comment émerge une forme des usages ! :-)

A garder en mémoire : c'est le genre d'analogie utile pour visualiser un concept !

Source : http://carnets.opossum.ca/mario/archives/2008/09/jy_pense.html

L'échec scolaire n'est pas une fatalité, c'est un système !

Echec scolaire… la "faute" à qui… et que faire ?

Ce papier est brillant ! Beaucoup de bonnes idées !


Je crois que j'y reviendrai souvent en guise de point de repère !


NOUS NE POUVONS PAS TOUT SAVOIR MAIS NOUS POUVONS TOUT APPRENDRE, ENCORE FAUT-IL QUE NOUS SACHIONS APPRENDRE !

La brèche innovation-éducation - Transnets - Blog LeMonde.fr
Pour moi, une des dimensions les plus importantes en terme d’apprentissage aujourd’hui c’est l’apprendre à apprendre…
NOUS NE POUVONS PAS TOUT SAVOIR MAIS NOUS POUVONS TOUT APPRENDRE, ENCORE FAUT-IL QUE NOUS SACHIONS APPRENDRE !
Voilà l’enjeu et la mission majeure pour l’éducation et la formation tout au long de la vie…pour bien vivre, il nous faut apprendre de ce que nous faisons et de ce que nous sommes et développer notre sens critique, notre autonomie de façon pertinente ! Ce qui nous amènera vraisemblablement à prendre du recul sur des mécanismes d’emballement marketing qui nous pourrissent la vie parce que nous nous serons amenés à nous recentrer sur nos besoins propres…pas les figures, les rythmes et les idéologies imposés !
Dans ce cadre d’action, les technologies et internet peuvent être des facilitateurs de grande qualité…mais elles ne sont pas un but en soi (et il y a aussi d’autres outils comme le souligne Alain …

L'Éthique hacker de Pekka Himanen

L'Éthique hacker de Pekka Himanen

Vouloir faire d'une éthique une morale, c'est précisément tuer l'éthique par suppression des régulations !

Enaction ET réflexivité...mon cheminement

Image
Quand j'ai commencé à travailler sur le concept d'énaction de Francisco Varela, il y a eu un moment de profonds questionnements pour moi...j'ai eu le sentiment que les repères sur lesquels je m'appuyais tombaient les uns après les autres...un peu comme si je vacillais mentalement...presque physiquement d'ailleurs...impossible de dormir pendant près de deux semaines !
Ce qui émergeait pour moi à ce moment là, c'était l'idée qu'aucun modèle pré-existant n'est indispensable à la construction de mes propres représentations....c'était l'idée que l'on peut apprendre de façon autonome dans un couplage permanent au monde...coup de tonnerre dans mon ciel ! Cette idée s'imposait comme une évidence et tous mes repérages se déplaçaient et prenaient sens autour de cette approche...je ne maîtrisais rien et cela se faisait...il faut dire aussi que ce concept résonnait largement avec ma pratique et trouvait là sa cohérence !

Mais une question fond…

Bébés sous contrôle 2.0

TrixieTracker : le bébé 2.0 | InternetActu.net

On dit toujours que le pire est à venir : on y est !

L'idéal ascétique de LA singularité

Image
InternetActu.net

Ce billet d'une série de quatre est révélateur d'une dérive éthique majeure à mon sens !

L'idée est ici d'arriver au plus petit dénominateur commun informationnel Homme-Machine...une sorte de point de convergence ultime...la singularité universelle qui ouvrirait sur tous les possibles...une sorte de code génétique homme-machine qui ferait disparaître la frontière entre les bits et les atomes...un code de fuite comme l'ai l'ai lu récemment !

Sauf que à ce niveau de granulométrie (et de convergence quantique / intrication et superposition d’états ? ), la notion même de singularité disparait...La singularité ultime est une absence de singularitéS, une absence de singulierS dans la mesure ou l'Un (atome) ne peut plus se définir par différence par rapport à l’Autre (bit)…comme dans toute chose, la pureté absolue d’un concept aboutit à son non-sens !

Dans ce contexte, LA SINGULARITÉ comme point de convergence ressemblerait presque a une quête de …

Erreur : quand tout est rouge !

Blogue du RAEQ - Le français m'a tuer... avant qu'un prof génial ne me ressuscite:

"Un instituteur génial eut un jour l'idée de souligner en rouge tout ce qui était correct dans les copies de ses élèves, interrompant le trait pour marquer une erreur. Le but du 'jeu' était d'avoir son jeu entièrement strié de rouge. Le résultat ne se fit pas attendre: il avait renversé la vapeur et ses élèves arboraient fièrement leur cahiers rougeoyants!"

Joli exemple d'approche pédagogique paradoxale ! Ne pas abuser tout de même de ce genre d'approche sous peine d'accoutumance ou de résistance : c'est le décadrage surprise qui joue le rôle de déclencheur, après il faut construire !

Le Connectivisme : qu'est-ce-que c'est ?

What is Connectivism ?

je retiens :

3 axes :
- connexions neuronales
- connexions conceptuelles
- connexions sociales

Les réseaux apprenants ne sont certes pas nouveaux car intimement liés à l'humain !
Mais le développement des technologies accélèrent les processus de connexion par augmentation du nombre de liens (productions), complexification (dialogue et discussions) et augmentation, expansion des champs (simulations en 3D).

différence entre connectivisme et constructivisme

Half an Hour: What Connectivism Is:

"In connectivism, a phrase like 'constructing meaning' makes no sense. Connections form naturally, through a process of association, and are not 'constructed' through some sort of intentional action. And 'meaning' is a property of language and logic, connoting referential and representational properties of physical symbol systems. Such systems are epiphenomena of (some) networks, and not descriptive of or essential to these networks."

je réfléchis : le connectivisme serait une affordance alors que le constructionisme serait lié à une intentionnalité ...en théorie, ça se conçoit...en pratique ça devient scabreux dans la mesure ou les outils portent une intentionnalité associée à leur programmation et ne sont pas neutres... à suivre !

Des bracelets GPS contre le décrochage

Mathieu Perreault : Des bracelets GPS contre le décrochage | Actuel | Cyberpresse

l'éducation n'est pas dans le mur mais au fonds du gouffre ! et ce ne sont pas les TIC qui sont en cause mais ce que nous décidons d'en faire !

Source : fil twitter de françois Guité

Apprentissage expérientiel

Image
Pour apporter une réponse à Gael Plantin à propos de ce billet, j'aurais envie d'aborder la problématique sous cet angle :

Connaissez-vous le cycle d'apprentissage de Kolb ?



On peut remettre en question son approche linéaire mais il a le mérite de mettre en avant les différentes phases d'apprentissage expérientiel et surtout l'idée qu'on peut rentrer par n'importe quelle porte : certains vont d'abord accrocher par le concept, d'autre par l'expérimentation, d'autre encore par l'observation...je crois que c'est une peu ça qu'il faut avoir en tête : on n'entre pas tous dans l'apprentissage expérientiel par la même porte...l'idéal est de pouvoir accompagner les apprenants afin qu'ils apprennent à déterminer l'approche qui LEUR convient le mieux et dans quel contexte...ce qui suppose qu'on leur en laisse la LIBERTE et le CHOIX! C'est tout le défi de l'accompagnement !

L'école peut devenir une organisation apprenante sous l'impulsion de certains

Les enseignants incompétents minent l’apprentissage | Guitef

Sous l'impulsion de François Guité et rejoint par Sylvain Bérubé, voilà une expérience de formation collaborative qui peut devenir une tendance forte au sein des établissements scolaires

Voilà le projet :
Un établissement progressera plus rapidement en canalisant ses efforts dans la collaboration et la créativité que dans les sanctions.

Pour donner le ton, François a proposé à la direction de former un groupe ouvert d’exploration des nouvelles technologies de la communication dans une perspective pédagogique. La participation libre, un midi par cycle de neuf jours, serait régulée par les personnes présentes, à la manière d’une non-conférence (unconference). La suggestion a plu à la direction et l’invitation devrait bientôt être lancée à l’ensemble des éducateurs de l’école.

Il va s'en dire que ce genre d'initiatives peut transformer le contexte des écoles...

Et comme je l'ai déjà dit, il serait heureux que ce genre…

Education : Collectivement, nous sommes irresponsables et dangereux pour nos enfants

L'inertie des systèmes éducatifs d'aujourd'hui et les logiques déresponsabilisantes de contrôle de masse qui les animent (Illich) mettent en péril les compétences vitales des gens qui les subissent !

Pour nous donner bonne conscience, nous feignons les changements : EPN, réformes par ci, réformes par là...mais les paradigmes restent...RIEN NE CHANGE si ce n'est les apparences !

Si nous indexions le système des retraites et salaires sur des critères d'engagement et de contributions à la construction de l'avenir, nous aurions de sacrées surprises !

Éthiquement et humainement parlant, continuer ainsi est inacceptable...nous nous rendons collectivement coupables de délits de manquements éducatifs !

Les missions éducatives ont grand besoin de prendre de la hauteur...le citoyen de demain sera un META-CITOYEN ! le niveau de complexité qu'il aura à traiter dépassera largement ce à quoi nous sommes confrontés aujourd'hui...nous portons la responsabilité de l'…