Identité collective : émergence d'une approche énactive

Je réagis à cette vidéo assez caricaturale !

A la fin de la vidéo, il est dit : c'est plus important qu'il y ait plusieurs je et pas une identité commune

Et je me dis que la réflexion porte une représentation collective très précise de l'identité collective : celle-ci y est décrite comme une dimension uniforme et c'est cette uniformité qui donne sens au "je"!

Le web 2.0 est effectivement en train de remettre en question cette convention en mettant en avant l'idée que la singularité vécue et assumée pour chacun peut faire lien et devenir une nouvelle forme d'identité collective...c'est la là tout le paradoxe du processus !

C'est du certaine manière un ré-équilibrage social qui inverse le sens du processus : le nous se construit au travers des je !

Mais l'erreur consiste à penser que le processus est unilatéral : le je se construit AUSSI au travers du nous !

L'approche n'est pas exclusive mais inclusive : les je et le NOUS se co-produisent !

C'est en tout cas le sens que je donne à mes expériences au sein du réseau Apprendre 2.0 entre autre !

Je l'avais déjà modélisé il y a bien longtemps et plus le temps passe et plus cette vision s'affirme !

Commentaires

François Guité a dit…
Très bon point, Florence, dans la mesure également où le je doit nécessairement se distinguer du nous.
florence Meichel a dit…
Merci François ! Tes feedback sont précieux ! :-)