Sciences et Vie : quelle place pour le lambda ?

Transnets » Blog Archive » 100 fois plus de mémoire#comment-28163

Je sais pas vous mais perso, ça me gène de lire cette phrase relevée dans le commentaire de Montmoross ” Les niveaux de technicité atteints dépassent la sphère de l’utilisateur lambda.”

Bien vivre à l’ère du numérique est une question qui nous concerne tous, me semble-t-il, pas seulement les techniciens…

C’est un peu facile de considérer les utilisateurs potentiels d’une technologie comme des lambdas qui n’ont rien à dire, rien à formuler, juste à s’adapter aux nouveautés…non ? donc pour moi, il n’y a pas de linéarité qui tienne la route…les cheminements des uns et des autres doivent se construire en même temps…sauf à vouloir faire toujours plus de la même chose…toujours plus de science déconnectée de la vie !

Cela dit, formuler des besoins pour soi même est justement quelque chose de très difficile dans un monde qui bouge sans arrêt…c’est certainement plus facile de s’en remettre aux techniciens…moins responsabilisant…jusqu’à présent ce modèle fonctionnait plutôt bien…j’ai le sentiment que c’est de moins en moins pertinent et que de nouveaux équilibres émergent, émergeront ici aussi ? Mais cela n’enlève rien à la difficulté de l’entreprise ! La route est longue !

Commentaires